Caisse des écoles

mardi 1er janvier 2008
popularité : 14%

La caisse des écoles est un organisme chargé de développer la solidarité dans les écoles. Mais son fonctionnement actuel est éloigné de cet objectif premier.

La caisse des écoles n’a pratiquement plus de familles adhérentes (les seules adhésions sont obligatoires pour inscrire les enfants aux études surveillées). De ce fait, le financement de la caisse des écoles est pratiquement dépendant de la subvention municipale.

La représentation des parents à la caisse des écoles est faible et la seule représentante FCPE a remis sa démission, estimant ne pas pouvoir jouer son rôle, l’ensemble des décisions et des choix étant faits directement par la municipalité, sans concertation.

Les actions de la caisse des écoles sont :
- Les études surveillées : il était nécessaire que la caisse des écoles initie le démarrage des études surveillées. Maintenant que cette activité est en place, elle devrait revenir à la municipalité pour en assurer la gestion.
- Le carnaval : il devrait être un lien entre les différentes écoles, et être animé par elles. Cela a été transformé en un spectacle où on paye des animations (5000 €). Il n’y a pas de raison que ce financement passe par la caisse des écoles
- Les dictionnaires : un acte citoyen hérité de l’ancienne municipalité. A maintenir
- Le Noël des écoles : C’est sympa, surtout depuis que les friandises ont été remplacées par des livres.
- Quelques actions de solidarité (bien conformes à sa raison d’être) : 500€ pour le RASED, renouvellement d’équipement lors des vols à l’école Denouval.
- La caisse des écoles a refusé de participer au « Noël de solidarité » organisé par les parents d’élèves.

De deux choses l’une :

  1. soit on estime que la caisse des écoles a un rôle important à jouer et que c’est une manière de faire participer l’ensemble de la communauté éducative à certains choix budgétaires.
  2. soit on réduit encore plus le rôle de la caisse des écoles.

Propositions FCPE :
- Revoir en profondeur le fonctionnement de la caisse des écoles, pour plus l’orienter vers des actions de solidarité et permettre une plus forte participation des parents.
- Donner la gestion des études surveillées au service scolaire de façon à mieux coordonner activités périscolaires et études surveillées.

Réponse d’Andrésy Citoyenne

Dans chaque commune, la caisse des école est obligatoire (art L212-10 et art R212-26 du Code de l’Education). En outre, l’accompagnement éducatif instauré par le gouvernement actuel remet en cause l’existence-même des études surveillées et par voie de conséquences, l’une des fonctions de cette association.

C’est pourquoi, comme vous le proposez, nous reverrons les statuts et la vocation de la Caisse des Ecoles. Nous voulons privilégier des actions et projets :

  • à caractère social (ex : bons d’achat de fournitures scolaires pour les familles en difficultés, ...)
  • à caractère culturel (ex : participation financière aux sorties et voyages scolaires)
  • à caractère éducatif (ex : jumelage éducatif en favorisant notamment les échanges linguistiques avec nos villes amies).
Réponse d’Andrésy Avec Vous

La Caisse des écoles publiques d’Andrésy a été créée en exécution de la loi du 10 avril 1867 [art. 15] et la loi du 28 mars 1882 [art. 17] modifiée par les décrets n° 60-977 du 12 septembre 1960 et n° 61-1352 du 11 décembre 1961. Les dernières modifications des statuts datent de Juin 1992 et ne sont toujours pas appliquées. Il est temps de remédier à ces dysfonctionnements.

Promouvoir les actions de la Caisse des Ecoles en faisant découvrir ou redécouvrir un établissement public communal trop souvent méconnu.

Nous encouragerons toutes les activités scolaires et périscolaires tendant à développer les expériences en collectivités (classe de découverte, de mer, de neige, ...). La caisse des écoles a pour but de permettre à chaque enfant une meilleure scolarité possible en veillant à la réduction des inégalités tant sur le plan matériel que social.


>>>Proposition suivante
<<Sommaire

Pour ajouter vos commentaires, cliquez sur "répondre à cet article"


Commentaires

Logo de François Dupin
mercredi 20 février 2008 à 22h21, par  François Dupin

Au moins une de nos proposition sera prise en compte. En effet Mme Perotto a annoncé en conseil d’école que les études surveillées seront dorénavant gérées par la mairie.