Problème de chauffage à la maternelle les MAROTTES

*** URGENT ***
mardi 12 janvier 2010
par Lucie Robineau
popularité : 15%

Nous mettrons régulièrement des informations dans les commentaires de cet article. N’hésitez pas à ajouter les vôtres ou à poser des questions.

Pour lire les commentaires cliquez ici

Voir l’historique


Bonjour,

Nous tenons à vous informer que La FCPE avec ses représentants sur l’école appuie la directrice pour cette problématique de chauffage à l’école maternelle des Marottes.

Une action est en cours, en coordination avec la tête de Liste FCPE sur les Marottes (Mme ROBINEAU) ainsi que la vice présidente FCPE maternelle (Mme Goldfain) et la Directrice de l’école. Plusieurs actions ont été menées par la Directrice de l’école vers la mairie. La mairie a été réactive et a fait déplacer un technicien chauffagiste.

Cela fait plusieurs fois que le technicien chauffagiste se déplace pour essayer de résoudre le problème, bien que ces actions à ce jour n’ont pas le résultat escompté.

Nous sommes conscients que ce problème est majeur et tout le monde (FCPE) se mobilise sur le sujet.

La FCPE reste à votre disposition, et ne manquera pas de vous tenir informés de l’évolution de ce sujet.

Cordialement,
Julie le Gallais
Secrétaire FCPE


Commentaires

Logo de François Dupin
dimanche 24 janvier 2010 à 22h38, par  François Dupin

Mail de Marie-Françoise PERROTO - Maire-Adjointe déléguée à la Vie Scolaire.
24/01/2010 17:32

Mesdames, Messieurs,

En réponse à votre courrier du 22 Janvier dernier, je vous propose de prendre connaissance de ces quelques informations complémentaires.

Concernant le problème de chauffage des écoles maternelle des Marottes et de l’élémentaire Saint-exupéry, Mr Boudy-Mansuy, directeur de la Vie Scolaire, m’a tenu informée régulièrement des interventions d’ENERCHAUF, du Service Technique de la Ville et des rencontres avec les parents, et les enseignants concernés.

Ainsi, sans reprendre l’historique des échanges, ce que je note est que lors des dernières visites, la chaleur était revenue dans les locaux des deux écoles, et ceci vendredi matin, et en présence de représentants de vos Fédérations à l’école des Marottes.

Un peu surprise de votre courrier envoyé vendredi aprés-midi, qui ne notifiait aucunement cette évolution, résultat aussi de l’implication sans relâche de notre directeur de la Vie Scolaire et la mienne en supplément auprés des Services Techniques. Cette dernière information n’a t-elle pas été correctement relayée auprés de vous ?

Sachez que votre degré d’exigence auprés des enfants et de l’ensemble du personnel officiant dans nos écoles est bien identique au nôtre. C’est au quotidien, que la ville, à travers son Service de la Vie Scolaire répond aux demandes des écoles, et sincèrement, ce service le fait bien.

Enfin, pour répondre à votre demande sur l’impossibilité pour la Ville de mettre en place des chauffages d’appoints dans chaque pièce : bien-sûr, il est simple de l’aborder sous l’aspect budgétaire, certes vrai ...mais vous comprendrez aussi que nous n’avons pas dans nos réserves ces types d’appareils de chauffage en nombre suffisant et conformes aux règles de sécurité...La sécurité, justement, comment peut-on imaginer un nombre important de chauffages branchés en permanence dans une école, sans penser au problème électrique qui peut en découler. Sans détour, je ne prendrai pas ce risque.

La Ville a un contrat avec la société ENERCHAUF, qui lui aussi a un coût non négligeable, il est censé de penser que les pannes de chauffage doivent être résolues par cette société à notre demande, d’autant que la Ville a consenti un investissement trés important dans la rénovation du chauffage à l’école des Marottes.

Une veille sera bien-sûr réalisée ce lundi matin, et nous interviendrons encore si besoin auprés de la société de chauffage.

Pour votre information, une intervention est prévue lundi, cette fois-ci à Denouval élémentaire, école où il faisait trop chaud à l’étage il y a quelques semaines, le chauffage a été réduit, maintenant il fait un peu froid...le technicien doit donc revenir et ainsi sera sur Andrésy lundi.

En espèrant avoir répondu de la façon la plus transparente, croyez bien que tout est mis en oeuvre par la Ville, chaque jour, pour accueillir vos enfants et le personnel dans des locaux confortables.

Marie-Françoise PERROTO.

Maire-Adjointe déléguée à la Vie Scolaire.

Logo de François Dupin
vendredi 22 janvier 2010 à 16h50, par  François Dupin

La réponse des fédérations PEEP et FCPE d’Andrésy à la mairie

Mesdames, Messieurs,

Nous avons pris connaissance de l’email envoyé hier en fin d’après midi par Mr Boudy-Mansuy pour nous indiquer la position de la mairie concernant le problème de chauffage dans l’école maternelle des Marottes.

La réponse que vous faites n’est pas acceptée par les parents que nous avons contactés.

Pour rappel, ce problème de température dans l’école des Marottes a été signalé à la mairie mi-décembre 2009 quand des températures de 17° ont été constatées. Depuis cette date malheureusement, et malgré vos multiples interventions auprès de la société en charge des chaudières appuyées par les nombreuses relances de l’école et des parents d’élèves, à ce jour, certaines classes ne semblent toujours pas dépasser les 18° (voir l’historique consultable en ligne sur http://fcpe.andresy.free.fr/spip.ph...)

Vous indiquez que même si la température n’était pas satisfaisante ce vendredi matin vous ne souhaitiez pas mettre en place des chauffages d’appoint comme nous vous l’avions demandé, car cela « aurait à la fois un coût pour la commune (achat, électricité) et d’autre part n’inciterait très certainement pas le chauffagiste à faire le nécessaire pour respecter ses engagements »

La première raison n’est pas recevable ; la santé de nos enfants et des adultes de l’école ne doit pas être sacrifiée à des questions budgétaires, même si nous comprenons qu’il est de votre responsabilité de gérer au mieux les deniers publics. La seconde ne l’est pas d’avantage car nous pouvons facilement trouver des moyens plus efficaces de mettre la pression sur le chauffagiste…, Nous vous invitons à porter à leur connaissance notre courrier.

Les parents exigent que la mairie prenne les mesures d’urgence nécessaires pour ramener l’ensemble des salles des Marottes au alentour des 20°C contractuels dès la semaine prochaine quitte à installer des chauffages d’appoint ou à laisser provisoirement les chaudières fonctionner à plein la nuit.

Le mécontentement augmente fortement parmi les parents des Marottes.

Nous apprenons aussi le mécontentement des parents de Saint-Exupéry, où des températures de 12°C ont été relevées dans le bâtiment principal. Le problème semble s’étendre.

En l’absence d’une forte volonté de changement ce lundi 25 janvier, nous envisagerions de porter le débat à un niveau supérieur (inspection académique, presse …).

Dans l’attente d’un retour, nous vous prions, Mesdames, Messieurs, d’accepter nos meilleures salutations.

FCPE Andrésy Présidente Mme LEBEAU
PEEP Andrésy Présidente Mme Di Vita

Logo de Lucie ROBINEAU (représentante parents d’élèves FCPE aux Marottes)
jeudi 21 janvier 2010 à 23h26, par  Lucie ROBINEAU (représentante parents d’élèves FCPE aux Marottes)

De : "Ivan BOUDY-MANSUY"

Date : 21 janvier 2010 17:26:51 HNEC

À : Lucie Robineau (FCPE) Corinne Di Vita (PEEP)

Objet : chauffage Marottes

Bonsoir,

Suite à notre rencontre de ce matin sur l’école « Les Marottes », je vous transmets par le présent mail un résumé de nos échanges, des dernières informations et dispositions établies aujourd’hui même :

- à 10h30 nous avons pu constater ensemble que la température dans les salles de classes était d’environ 18°.

Il est à noter que ce relevé s’est effectué avec un thermomètre « bon marché » dont la fiabilité n’est pas celle d’un thermomètre homologué.

De plus, en raison de la grève du personnel enseignant aucun élève n’était présent ce jour et en période d’activité ceci hausse un peu la température.

Cependant, il est entendu que la température relevé à 10h30/11h reste insuffisante.

Nous n’avons pas pu effectuer un relevé représentatif du dortoir et de la salle de classe de Mme RAYON car l’ATSEM présente avait profité de l’absence des élèves pour aérer largement ces espaces juste avant notre arrivée.

On peut cependant décemment penser que la température de ces lieux relevait également de celle de la classe où nous avons constaté 18°.

Au regard de ce constat, il apparaît que malgré la hausse de la température de la chaudière et de l’avancement de l’heure de démarrage afin de passer du mode réduit au mode normal (5h en remplacement de 6h) ces mesures soit encore insuffisante.

Aussi, il apparaît nécessaire d’établir un relevé des températures avec du matériel professionnel et homologué afin d’obtenir précisions sans contestations.

Sur ce point je vous ai indiqué que je me chargeais de faire le nécessaire afin qu’un technicien de la société ENERCHAUF, avec qui la commune est en contrat, soit présent dès vendredi matin à l’ouverture de l’école pour réalisé cette opération.

Après que les services techniques de la ville se soient mis en relation avec ENERCHAUF, je suis maintenant en capacité de vous confirmer cela.

Un technicien du chauffagiste sera donc présent demain matin pour réaliser un relevé fiable et précis.

Etant donné que ce problème est persistant malgré plusieurs interventions d’ENERCHAUF, vous m’avez demandé si un registre était tenu afin de rapporter la nature des opérations effectuées et si tel était le cas si ce dernier était consultable.

Sur ce point, je vous informe qu’effectivement à chaque intervention une fiche est remplie par le technicien qui est intervenu et un double est transmis et conservé par les ST.

Quant à la consultation de ces documents, je vous ai indiqué qu’il m’apparaissait difficile de les diffuser car cela pourrait éventuellement engendrer un différent, un recours du chauffagiste à l’encontre de la ville.

Je vous ai de nouveau informé qu’un relevé des températures sur un temps d’environ d’une semaine avait été demandé par mes soins auprès des ST.

Ce relevé doit être réalisé par ENERCHAUF avec du matériel spécifique mais aucune date ne m’a été transmise.

Je réitèrerai ma demande auprès d’ENERCHAUF.

Au cas où vendredi le relevé de température serait encore insuffisant, vous m’avez de nouveau sollicité afin que des chauffages d’appoint soient installés et ce dès lundi prochain.

Il m’a été difficile de vous répondre positivement sur ce point.

En effet, si je suis d’accord avec les représentants de parents d’élèves sur la nécessité d’obtenir des températures confortables il m’apparaît plus judicieux d’arriver à ce que la société de chauffage fasse le nécessaire pour cela.

Installé des chauffages d’appoint aurait à la fois un coût pour la commune (achat, électricité) et d’autre part n’inciterait très certainement pas le chauffagiste à faire le nécessaire pour respecter ses engagements.

Aussi, actuellement l’action de la commune s’enracine plus sur une certaine « pression » en direction d’ENERCHAUF.

Pour finir, je vous indique également qu’un technicien d’ENERCHAUF doit intervenir ce soir sur la chaudière de l’école afin d’augmenter encore une fois les températures.

En espérant que ces dernières interventions apporteront dès demain satisfaction à tous.

Cordialement,

service "Vie Scolaire"

Ivan Boudy-Mansuy

Logo de Lucie ROBINEAU (représentante parents d’élèves FCPE aux Marottes)
jeudi 21 janvier 2010 à 11h44, par  Lucie ROBINEAU (représentante parents d’élèves FCPE aux Marottes)

Mail de Sylvie Goldfain Vice Présidente FCPE plus particulièrement chargée des maternelles

Le 20 janvier 2010

à

Monsieur Boudy-Mansuy

Monsieur,

Je fais suite à notre conversation de cet après-midi concernant le problème persistant de chauffage à l’école maternelle des Marottes et résume pour tous le contenu de cette discussion et les actions convenues.

J’ai bien noté que, suite à l’email que vous a envoyé Mme Rayon hier, vous avez de nouveau eu des échanges avec la société Enerchauff. Enerchauff est intervenue ce jour à l’école et a procédé aux modifications suivantes :

- augmentation de la température de la chaudière

- mise en marche de la chaudière à 5h du matin et non à 6h comme cela était le cas.

Vous avez également demandé à Enerchauff qu’ils réalisent et vous fassent remonter un relevé des températures sur une période significative (au moins une semaine). Il est important qu’Enerchauff fassent ces relevés car ils interviennent avec des thermomètres homogués dont les températures ne peuvent pas être contestées.

Vous m’indiquez également que la température contractuelle à laquelle est engagée Enerchauf à l’école est une température de 20°C (et non 19°C comme nous le pensions).

Vous êtes confiant que demain, la température sera remontée suffisamment à l’école suite de l’intervention de ce jour.

Lors de notre discussion, nous avons également convenu qu’il fallait dès à présent prévoir une solution alternative à mettre en œuvre si les températures n’étaient malheureusement pas remontées demain.

Cette solution consistera à installer dans chaque classe un chauffage d’appoint à convection pour apporter le complément de chaleur nécessaire (il existe des chauffages d’appoint compatibles avec les exigences de sécurité).

En terme de délais, vous avez proposé que :

- nous fassions demain jeudi ensemble (vous et des représentants des parents) un constat des températures à l’école.

- Si la température n’est pas remontée de façon suffisante lors de ce relevé, vous organisez la mise en place d’un chauffage d’appoint dans chacune des salles de l’école qui le nécessitent.

- Il sera difficile d’installer ces chauffages pour vendredi mais vous vous engagez à ce que l’installation soit faite dès lundi prochain, le 25 janvier.

Comme je vous l’ai indiqué, nous avons une demande d’information de plus en plus forte des parents qui n’ont pas de visibilité et ne comprennent pas pourquoi le problème persiste. Nous avons donc créé une page sur le site de la FCPE pour informer les parents. Nous avons mis en ligne l’historique de la situation et ferons tous les jours un bilan de la situation pour tenir les parents informés. Ces informations sont consultables sur la page http://fcpe.andresy.free.fr/spip.ph... et depuis la page d’accueil du site. N’hésitez pas si vous le souhaitez à apporter des précisions à ces informations ou à nous les communiquer.

Concernant le rendez-vous de demain pour faire un relevé des températures, vous avez proposé 10h. Comme je vous l’ai indiqué, je ne serai pas disponible à cette heure là. Je fais un point avec Lucie Robineau, parents d’élèves FCPE des Marottes pour que vous puissez convenir avec elle d’un rendez-vous (un parent d’élèves PEEP sera peut être également présent).

Si 10h ne convient pas, pouvez-vous nous proposer d’autres horaires svp ?

Pouvez-vous également me confirmer la bonne réception de cet email par retour svp ?

Avec mes remerciements et mes sincères salutations,

Cdlt,

Sylvie Goldfain

FCPE - Vice Présidente plus particulièrement chargée des maternelles

Logo de Corinne DI VITA
jeudi 21 janvier 2010 à 09h50, par  Corinne DI VITA

Bonjour, il serait peut être juste de préciser que la PEEP suit le dossier depuis le début et est en contact avec la mairie et les services compétents..

Logo de Lucie ROBINEAU (représentante parents d’élèves FCPE aux Marottes)
mercredi 20 janvier 2010 à 11h06, par  Lucie ROBINEAU (représentante parents d’élèves FCPE aux Marottes)

Document diffusé le jeudi 14 janvier à tous les parents de l’école des Marottes :

Chers parents,

nous tenons à vous informer qu’il y a actuellement des problèmes de chauffage à l’écoles des Marottes : les classes et le dortoir sont insuffisamment chauffés.

La Mairie a été immédiatement informée de ce problème : depuis, plusieurs techniciens chauffagistes se sont déplacés pour essayer de résoudre le problème.

Le problème étant en cours de résolution, néanmoins, nous vous conseillons de bien couvrir vos enfants et de prévoir plusieurs épaisseurs de vêtements (gilet/polaire faciles à ôter)

Pour les enfants de petite section qui font la sieste, pouvez-vous apporter une couverture qui doublera celle fournie par l’école ? (marquée au nom de l’enfant)

L’équipe enseignante et les représentants de parents d’élèves restent à votre écoute pour d’éventuels compléments d’informations.

L’équipe enseignante

Pour la FCPE : Lucie ROBINEAU :
Catherine GILLET

Pour la PEEP : Dominique HUTIN

Logo de Lucie ROBINEAU (représentante parents d’élèves FCPE aux Marottes)
mercredi 20 janvier 2010 à 10h50, par  Lucie ROBINEAU (représentante parents d’élèves FCPE aux Marottes)

Mi-décembre 2009 :
Le problème a commencé avant les vacances de Noël, avec les premières neiges. La température est alors descendue de façon importante dans l’école avec des températures constatées autour de 17°C.
Ce problème a alors été signalé à la mairie.
Aucun technicien n’est intervenu pendant les vacances et le problème était le même à la rentrée.

Lundi 4 janvier :
Température aux Marottes de 17°C.
Le service vie scolaire de la Ville est alors informé par téléphone.
Par d’intervention le lundi.

Mardi 5 janvier :
Même température de 17°C.
Par d’intervention le mardi

Jeudi 7 janvier
Intervention d’un technicien Enerchauff.
Le soir cependant, toujours pas de changement et la température est toujours de 17°C

Vendredi 8 janvier :
même température que la veille

Lundi 11 janvier :
- Communications téléphoniques de la directrice avec les services de la Vie Scolaire et nouvelle intervention de la société de maintenance. Enerchauff.
- Le technicien qui est passé n’était pas le même que celui du jeudi 7 janvier. Il était visiblement surpris de la température programmée pour la chaudière et a remonté la température (visiblement la température programmée était trop basse pour pouvoir fournir du 19° dans l’école compte tenu des températures externes)
- Températures toujours trop froides en fin de journée :
A 8h10 : Température de 15 ° le matin à l’ouverture de l’école (8h10) et 17 °C au plus "chaud" dans le dortoir et dans la classe des grands, la classe des moyens étant un peu moins froide.
A 14h30, il faisait 18,2 ° dans la classe des grands avec les enfants en activité depuis 1 heure.
Certains radiateurs étaient froids dans le hall.
- Email de la directrice au service " Vie scolaire" avec en copie l’inspectrice.

Mardi 12 janvier :
Intervention d’un responsable d’Enerchauff à 9h30 qui :
- a fait un relevé des températures : les températures constatées étaient de 17,7° et de 17,9° (dortoir) (constat signé par la directrice à la demande d’Enerchauff).
- est intervenu sur la chaudière

Jeudi 14 janvier
Un agent de la ville est passé distribuer des couvertures ; il a relancé la Compagnie de maintenance pour les températures, qui restent insuffisantes : 16 ° dans la classe des petits à 8h15 puis 17 ° à 9h15 - puis 19 ° à 11h00- puis 18 ° à 13h10

Diffusion dans les cahiers des enfants d’une information aux parents

Vendredi 15 janvier :
pas d’évolution positive des températures-

Lundi 18 janvier :
température de 18° dans les 3 classes et le dortoir - température extérieures plus hautes que la semaine précédente

Mardi 19 janvier
même température que la veille - la directrice relance le service de la Vie Solaire par mail et demande une nouvelle intervention de la compagnie de maintenance.

Eléments de contexte

Le problème du chauffage aux Marottes date d’au moins 5 ans.

La mairie, consciente du problème a entrepris des travaux importants pour y remédier :

- En 2008, changement du système de circulation de l’eau avec passage d’un système « Monotube » à un système « Bitube » normalement plus performant

- En 2009, changement des huisseries avec passage à du double vitrage pour toutes les fenêtres (bien meilleure isolation)

- isolation du toit

Malgré ces travaux, le problème persiste.

Le chauffage des Marottes est effectué via une chaudière centrale. La gestion du chauffage est confié à un prestataire : la société Enerchauff qui gère également d’autres écoles.

Enerchauff a comme engagement contractuel l’obtention d’une température de 19°C dans l’école. (pas d’information en revanche si cette température doit être atteinte dès le matin à 8h30)

A noter également une perte d’énergie importante au niveau des puits de lumière venant du toit quand on se place en dessous, on semble être sous une porte ouverte.

Brèves

Aide aux devoirs pour les Maurecourtois

L’Espace Jeunes vous propose l’aide aux devoirs pour les collégiens tous les Lundis, Mardis, (...)
1er septembre 2012

Réunion Siterta au collége

En accord avec Mr Proust Principal du Collège d’andrésy le SITERTA tiendra une réunion au collège (...)
2 octobre 2011