Définition des critères d’attribution de financement pour les projets de classes de la ville d’Andrésy

jeudi 11 septembre 2008
par François Dupin
popularité : 4%

Commission Enfance, Adolescence et Vie Scolaire, Commune d’Andrésy

COMPTE RENDU DE LA REUNION du 11 septembre 2008

Etaient présents :

Madame Marie-Françoise PERROTO, Adjoint chargée de l’Enfance, Adolescence et Vie Scolaire
Madame Nicolle GENDRON, Conseillère Municipale déléguée aux solidarités
Monsieur Jean Pierre DOS SANTOS, Conseiller Municipale délégué à la Jeunesse
Madame Monique BRETONNIERE, Conseillère Municipale
Madame Nicole ROCHE, Conseillère Municipale
Madame Emmanuelle MENIN, Conseillère municipale
Madame Laurence WASLT, Conseillère Municipale (AC)
Madame Isabelle DELILLE, représentant Parents d’élèves (FCPE)
Madame Séverine LAURENT, représentant Parents d’élèves (FCPE)
Madame Julie LE GALLAIS, représentant Parents d’élèves (FCPE)
Madame Sophie DAVID, représentant Parents d’élèves (APEI)
Madame Corinne DI VITA, représentant Parents d’élèves (PEEP)
Madame Valériane PLANCHARD, représentant Parents d’élèves (PEEP)
Monsieur Ivan BOUDY-MANSUY, Directeur du service Vie Scolaire

Etaient absents :

Madame Fouzia VOIRIN, Conseillère Municipale (excusée)
Monsieur Stéphane CAILMAIL, parents d’élèves (excusé)
Monsieur Michel MARQUE, Conseiller Municipal (AAV)

Ordre du jour  :

Définition des critères d’attribution de financement pour les projets d’écoles de la ville d’Andrésy

La Commission Scolaire et des représentants de Fédérations de Parents d’Elèves se sont réunis jeudi 11 septembre afin de définir les critères d’attribution de financement pour les projets d’écoles de la ville d’Andrésy.

En introduction, un retour est effectué sur la réunion s’étant déroulé le 16 mai dernier en présence de Madame MOUCHEL, Inspectrice de l’Education Nationale ; Madame LANATA et Monsieur PRUDHOMME, conseillers pédagogiques ; Mme PERROTO, Maire adjoint déléguée à l’enfance, l’adolescence et la Vie Scolaire et M. BOUDY-MANSUY, Directeur du service « Vie Scolaire »

Lors de cette instance de travail, les membres de l’Education Nationale ont signalé que la validation des aspects pédagogiques était de leur ressort.

A contrario, la municipalité participe fortement aux financements et veut de ce fait maintenir son rôle décisionnel.

Il s’agira donc à l’avenir de permettre à chacun de pouvoir garantir ses attributions.

Pour ce faire, les différents acteurs présents s’accordent sur la nécessité d’avoir une vision globale de l’ensemble des projets de façon à pouvoir cerner toutes les actions menées.

Ainsi, il est important de prendre en compte toutes les formes de soutien apportées (prêt de locaux, mis à disposition de matériel, intervention etc)

De plus, des critères d’attribution doivent être élaborés afin de permettre aux enseignants de s’y référer pour énoncer leurs propositions.

Ces derniers doivent être définis simultanément par la Municipalité et l’Inspection de l’Education Nationale. Quant aux modalités préparatoires et de fonctionnement, il est convenu que dans un premier temps les équipes d’enseignants proposent leurs projets par école à l’Inspection de l’Education Nationale pour validation.

Après cette première phase, les projets retenus indiquant certaines priorités seront transmis au service « Vie Scolaire ».

Une Commission « Projets d’Ecoles » se réunira fin octobre/début de novembre pour la validation finale.

Les années précédentes cette séance était menée par les membres de la Commission Scolaire, des représentants des Fédérations de Parents d’Elèves et des agents du service « Vie Scolaire ».

Cette année un représentant de l’Inspection de l’Education Nationale sera convié à cette assemblée.

Il est signalé qu’en cas de projet initié par la Mairie après cette réunion, le projet devra être transmis en amont à l’IEN afin d’obtenir la validation nécessaire avant action.

Après cette transmission d’information suite à la réunion du 16 mai, un rappel sur les différents financements attribués par la commune est énoncé aux participants.

- financements obligatoires : crédits scolaires (calculé sur un tarif par élève fixé par le conseil municipal)
A cela il faut ajouter le coût de l’entretien ménager (personnel, prestation et produits), des frais de personnel intervenant pour les écoles (ATSEM par ex), de la restauration, des produits pharmaceutiques, de l’entretien des bâtiments Le coût des produits pharmaceutiques
- subventions annuelles : le soutien aux projets d’écoles

Mme PERROTO tient à signaler que la ville continue à soutenir les projets et que cela reste une volonté forte de la Municipalité.

Par ailleurs, il est important de noter que les actions suivantes sont poursuivies et que, comme cela a été énoncé lors de la réunion avec les membres de l’IEN, il faut dorénavant prendre en compte ces actions dans le soutien aux projets :

- financement du transport pour les classes de voile
- prise en charge en partie du coût de l’intervenant pour les classes d’escalade
- financement des malles bibliothèque à disposition des écoles
- financement des rotations piscine (transport)
- prêt à titre gratuit des équipements sportifs et de l’espace Julien Green (coût d’entretien et de logistique)
- mise à disposition des agents de la ville pour préparation de spectacles, aménagements de jardins etc.

Après débat avec l’ensemble des participants, les critères suivants sont définis :

  1. soutien aux projets développant l’éducation à l’environnement et au développement durable
  2. soutien à l’éducation à la citoyenneté afin de favoriser et développer le civisme, le devoir de mémoire et la solidarité
  3. aide au projet développant des actions ouvertes sur l’Europe
  4. soutien au projet en lien avec une manifestation ville
  5. attention particulière à ce que l’ensemble des classes bénéficie d’une aide
  6. les séjours seront privilégiés (à hauteur maximale d’un par année toutes écoles confondues)
  7. prise en compte des cofinancements (coopérative, participation familiale et autres subventions) du projet.

A titre informatif, il est signalé qu’en 2008 la somme totale allouée pour l’ensemble des projets représentait un total de 23 540 euros.

De même, l’aide apportée pour un séjour représentait une moyenne de 2713 euros.

Compte rendu rédigé par M. Ivan BOUDY-MANSUY d’après ses notes.


Documents joints

PDF - 35.4 ko
PDF - 35.4 ko

Navigation

Articles de la rubrique