CR - Conseil d’école - Maternelle les Marottes - 2ème Trimestre 2009-2010

mercredi 24 mars 2010
par Lucie Robineau
popularité : 5%

Conseil d’école n°2
Vendredi 12 Mars 2010

1) Les travaux :

Les anciennes demandes non réalisées et renouvelées :
- le blindage ou le renforcement de la porte de la réserve : pas de nouvelles des services techniques : en attente d’une réponse de la Mairie ;
- la réfection du revêtement de la cour à l’entrée du portillon : M. Dos Santos explique qu’une réfection partielle de la cour ne tient pas très longtemps et préfère envisager la réfection totale de la cour ; la réfection des cours des écoles fait partie des gros budget de travaux et M. Dos Santos ne sait pas quand la cour des Marottes pourra être entièrement refaite.
- Le problème de fermeture automatique de la porte d’entrée principale pendant les récréations et les entrées et sorties d’école : il faudrait pouvoir enlever le groom pour éviter la fermeture automatique de la porte ou trouver un système pour maintenir la porte ouverte (pose d’un loquet, par exemple) – demande datant du dernier conseil. Les portes sont aux normes et il n’est donc pas possible de les modifier.
- La question du rangement des vélos : reste d’actualité pour des raisons d’hygiène et de sécurité ; donc la directrice renouvelle sa demande d’un abri à vélos dans la cour.

une nouvelle demande : Serait-il possible que les services techniques s’occupent de l’entretien des vélos dans les écoles, comme c’était le cas il y a quelques années ? En effet, la maintenance pose parfois problème et ne fait pas partie du SAV proposé par les fabricants de matériel (qui se limite à l’envoi de pièces détachées) ?

le chauffage : Après plusieurs semaines de températures inférieures à 19° dans l’école (depuis décembre 2009 jusqu’en février 2010), la température des classes oscille désormais autour de 19° (plus ou moins en fonction des classes et du moment de la journée) ; donc il y a une amélioration, mais on est encore en deçà des 20° demandés contractuellement par la Mairie au prestataire de service, Enerchauff. Les parents d’élèves suivent le dossier : ils ont demandé le 21 janvier à Mr BOUDY MANSUY, du « service vie scolaire » s’il était possible qu’un relevé des températures régulier sur une période déterminée d’une semaine minimum avec du matériel professionnel et homologué soit effectué afin d’obtenir des précisions sans contestation possible. Cette demande a vraisemblablement été faite mais n’a à ce jour pas abouti. Mr Dos Santos se renseigne pour obtenir le suivi de cette demande. Les parents d’élèves déplorent qu’il ait fallu près d’un mois de négociation et de rappel pour qu’une température juste acceptable soit obtenue. Mr Dos Santos reconnaît les difficultés que rencontre la Mairie face à leur prestataire pour le chauffage, ENERCHAUF.

2) Les subventions accordées par la Mairie pour les projets d’école ;

Les subventions accordées par la Mairie pour financer les projets de classe sont en baisse par rapport aux années précédentes. En effet, le budget de la Mairie consacré aux écoles maternelles de la ville est passé de 7191 € en 2009 à 5562 € en 2010 et plus particulièrement de 1300 € accordés en 2009 à 600 € accordés en 2010 pour la maternelle des Marottes. Soit une baisse de plus de la moitié d’une année à l’autre.

Or, il avait été demandé 1123 € à la Mairie pour financer à hauteur des 2/3 la sortie à la ferme d’Ecancourt pour les 3 classes, un tiers du coût total de la sortie étant financé par la coopérative. La commission d’attribution des subventions a eu lieu cette année en janvier au lieu d’octobre/novembre comme les années précédentes, les réservations pour la sortie étaient donc déjà faites. C’est la raison pour laquelle nous avons fait appel aux parents pour financer une partie des frais de la sortie et la directrice remercie les parents pour leur participation, qui a permis de maintenir le projet et de réaliser la sortie.

Les parents d’élèves précisent que cette baisse successive s’observe sur les 4 dernières années et qu’elle touche autant les écoles maternelles que les écoles élémentaires d’Andrésy. Selon leurs chiffres, les subventions totales sont passées de 23 701 € en 2006/2007 à 15 577 € en 2009/2010.

M. Dos Santos nous précise d’une part, que le budget des écoles élémentaires a été favorisé cette année par rapport à celui des écoles maternelles, notamment pour financer un projet particulier dans une école et d’autre part, que la baisse s’explique par le fait que le budget transport n’est plus pris en compte dans les projets de classe. En effet, avec l’intercommunalité, la Mairie d’Andrésy ne finance plus de transport dans les subventions accordées au titre des projets d’école. C’est l’intercommunalité qui gère les transports en bus pour les communes qui en font partie ; il y a 2 bus pour 7 communes. En 2008/2009, elle en finançait encore le quart et en 2009/2010, le budget consacré au transport est passé en totalité à l‘intercommunalité.

La directrice fait remarquer au représentant de la Mairie que l’éloignement de l’école des Marottes par rapport au centre ville ne nous permet pas de bénéficier pleinement de l’offre culturelle qui est proposée par la commune, puisque les manifestations qui sont gratuites pour les écoles ont en fait un prix de revient équivalent au prix du transport en bus (exemple : un bus de 59 places – qui fait des rotations entre le centre ville et l’école des Marottes – revient à 200 € pour une demi journée).

M. Dos Santos nous conseille vivement de faire une demande de bus pour assister aux manifestations organisées par la ville, comme le concert/spectacle du 8 avril.

Les parents d’élèves s’étonnent que cette possibilité de faire une demande de bus ne soit pas plus formalisée et officielle. Ils regrettent que le budget alloué à chaque école ne soit pas connu à l’avance par les équipes pédagogiques qui pourraient ainsi monter avec plus de facilité leur projet de classe. Ils demandent donc plus de transparence sur les procédures que peuvent suivre les directeurs et directrices d’écoles pour faire une demande de subvention notamment comme le précise Mr Dos Santos une demande de bus.

Ils précisent que dans la plupart des autres villes, les mairies donnent une somme par école au prorata du nombre d’élèves. Des subventions supplémentaires sont aussi accordées pour des projets de classe plus importants et ce, par roulement entre chaque école.

Mr Dos Santos répond que ce n’est pas le choix qui a été fait par Andrésy. Il assure par contre, que tout sera mis en œuvre pour que la commission ait lieu en octobre/ novembre pour 2010-2011, comme les années précédentes.

Mme SIDERSKY précise que l’année prochaine, elle organisera une réunion préalable à la commission Mairie, afin de préciser aux directeurs et directrices les critères retenus et les montants envisageables dans le choix des projets de classe.

3) Les prévisions d’effectifs pour la rentrée 2010 :

A ce jour, les prévisions d’effectifs pour la rentrée de septembre 2010 sont les suivants : 34 grands, 32 moyens et 22 petits. Au total, 88 élèves (c’est-à-dire en moyenne 29 ou 30 élèves par classe). Ces chiffres sont susceptibles de changer suivants les emménagements et déménagements sur le quartier d’ici la rentrée.

4) Les dates à retenir pour la 2ème moitié de l’année :

- 2ème rencontre entre parents et enseignants le samedi 20 mars de 8h30 à 11h30 ;
- réunion de préparation de la fête de l’école : le samedi 27 mars ou le samedi 10 avril ?
- spectacle offert par la ville salle J. Green (mais le transport en bus n’est pas assuré par la ville et doit être payé par la coopérative) : le jeudi 8 avril pour les 3 classes (les petits et les moyens le matin, et les grands l’après-midi) ;
- sortie à l’île Nancy pour la journée : date à fixer entre le 15 mai et fin juin ;
- fête de l’école : le vendredi 11 juin à partir de 18h.
- journée d’échange entre les élèves de GS et ceux de CP : le vendredi 25 juin (les élèves de GS iront passer la journée à l’élémentaire Denouval).
- photographe : le vendredi 21 mai au matin.
- prochain conseil d’école : le mardi 1er juin 2010.

5) Le projet d’école et l’aide personnalisée :

- projet d’école :

Au cours du 1er semestre, plusieurs activités ont été mise en place dans le cadre du projet d’école : autour de la découverte du monde végétal : plantations de bulbes de fleurs à l’intérieur et à l’extérieur ; autour de la découverte du monde animal : observation de la tortue de l’école et des gerbilles de la classe des petits ; autour de la découverte de la matière : étude de plusieurs transformations de la matière grâce à la réalisation de gâteaux et par des expériences menées sur la neige.

Dans chaque situation, les activités langagières sont mises en œuvre (développement du lexique, amélioration de la syntaxe par l’utilisation de phrases de plus en plus complexes, description de ce que l’on a fait sous forme de dictée à l’adulte, …) et les enseignants cherchent à développer une démarche de questionnement.

Au cours du 2nd semestre, nous poursuivrons les activités menées sur le monde végétal (mise en œuvre du potager de l’école) ; les activités du monde de la matière (transformation de matériaux : le papier, par exemple ; les aliments en pâtisserie, …) ; et la découverte du monde par les 5 sens (prendre conscience et développer les 5 sens). Dans chaque activité, les élèves sont sollicités afin de nommer les actions, de les décrire, et de laisser des traces des expériences (dessins, compte-rendu, photos légendées, …).

- aide personnalisée : Les groupes d’aide personnalisée se poursuivent sur la période : à chaque période de 3 semaines, les 3 enseignants prennent en charge un groupe de 4 à 6 élèves pour travailler 3 fois par semaine sur le temps de la pause du midi. La plupart des compétences travaillées en petit groupe sont réinvesties en classe, et donnent donc des résultats. Le contenu des séances d’aide personnalisée est élaboré en équipe, et enrichi par des échanges entre écoles.

6) Questions diverses :

- la réouverture de la sente du Maurier : L’arrêté prévoyait une fermeture partielle de la sente jusqu’au 31/01/10, mais en fait, les travaux ont pris du retard du fait de la météo, et nous avons appris par les ouvriers du chantier que la sente serait fermée jusqu’au ravalement de la maison .....

- le pont de l’ascension (le vendredi 14 mai 2010) n’est pas accordée aux écoles élémentaires d’Andrésy ; en effet, l’inspection académique a refusé la demande au motif suivant : pas d’harmonisation au niveau de la date de report de la part des différentes écoles de la ville d’une part, et la Mairie d’Andrésy ne souhaitait pas non plus un report d’autre part. Il y aura donc classe ce jour là.

- le point sur la classe des petits moyens de Mme Brouiller : Marion B. a repris la classe après les vacances de février, et en liaison avec ce que M. Cavaillier a réalisé pendant la période de son remplacement, elle poursuit le programme de cette année. Rappelons que les compétences attendues en fin de maternelle se travaillent sur 3 ans pour la plupart ; il reste 4 mois de classe avant les vacances d’été, et le « programme » de l’année aura été enseigné. Enfin, je tiens à préciser que les élèves de la classe ont été évalués par Marion, en concertation avec les observations de M. Cavaillier.

- définition des cas d’appel aux parents pour venir chercher leur enfant : Les parents d’élèves nous font part de l’étonnement de certains parents qui auraient été appelé pour venir chercher leur enfant dans des cas qui ne se justifiaient pas. Je précise que les parents sont contactés téléphoniquement pour venir chercher leur enfant dans les meilleurs délais dans les cas suivants :

  • fièvre ;
  • douleur aiguë et persistante ;
  • vomissements ou diarrhée ;
  • suspicion de maladie contagieuse (exemple : conjonctivite, grippe A, maladie infantile à boutons type rougeole, ….) ;
  • allergie (soudaine et non déclarée, et donc sans PAI et sans médicaments) ;
  • crise d’asthme (sans déclaration des parents et donc sans PAI, ni ordonnance), etc

Ces cas ne sont peut-être pas exhaustifs, mais reprennent les cas les plus fréquents auxquels nous sommes confrontés. En cas de choc violent ou de chute avec plaie ouverte, nous contactons le 15 d’abord, et les parents ensuite.


Documents joints

Word - 51 ko
Word - 51 ko

Commentaires

Brèves

Aide aux devoirs pour les Maurecourtois

L’Espace Jeunes vous propose l’aide aux devoirs pour les collégiens tous les Lundis, Mardis, (...)
1er septembre 2012

Réunion Siterta au collége

En accord avec Mr Proust Principal du Collège d’andrésy le SITERTA tiendra une réunion au collège (...)
2 octobre 2011